Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maison d’Évelyne est un Domaine champêtre en activité depuis 1993.					 Située sur un site enchanteur au pied duquel coule la rivière Salvail. 				       Nous vous y accueillons pour tout style de réception, dans un cadre champêtre, intime, romantique, simple et chic le tout emprunt d'une touche de magie. Il nous fera plaisir de vous recevoir dans ce superbe décor inattendu pour la région. 								Plus d'informations sur le site : www.maisondevelyne.ca

La Maison d'Évelyne au Jardin

La Maison d’Évelyne est un Domaine champêtre en activité depuis 1993. Située sur un site enchanteur au pied duquel coule la rivière Salvail. Nous vous y accueillons pour tout style de réception, dans un cadre champêtre, intime, romantique, simple et chic le tout emprunt d'une touche de magie. Il nous fera plaisir de vous recevoir dans ce superbe décor inattendu pour la région. Plus d'informations sur le site : www.maisondevelyne.ca

Cerfs de Virginie en visite à la Maison d'Évelyne

com
IMG_1854.JPGQuelques petites infos sur leur vie et leurs moeurs. Extrait d'un texte écrit par Agriréseau sur les grands gibiers: 
Le cerf de Virginie est l’un des animaux d’Amérique du Nord qui a su tirer profit des modifications subies par son habitat en raison de l’évolution du milieu rural.                   C’est un animal qui tolère bien la présence de l’humain avec qui il vit en étroite association. Le cerf est un animal extrêmement agile. Il peut se déplacer à une vitesse de près de 65 km/h (40mi/h) dans un galop régulier. S’il est pourchassé, il peut sauter par-dessus un obstacle, jusqu’à 2,4 m(8 pi), et ses sauts peuvent atteindre une longueur de 9 m (30 pi). De plus, il excelle à la nage, se déplaçant à environ 20 km/h (12 mi/h).                  Le cerf de Virginie peut passer l’été dans un pâturage de 16 à 40 hectares (40 à 100 acres) si la nourriture est abondante et le milieu propice. Au fil des ans, les études de marquage ont révélé que les mâles s’éloignent en moyenne de 10,8 km (6,7 milles) du point de départ et les femelles de 5,9 km (3,7 milles). En saison hivernale, son territoire peut atteindre 1,2km2 (300 acres). Il revient sur son territoire si on l’éloigne de 36 km ou moins. Si la distance est plus grande, il préférera se disperser. Les concentrations les plus élevées de cerfs se retrouvent au Texas où, dans certaines localités, elles sont estimées à 160 au km2, alors que, dans notre pays, la densité maximale est de 34 au km2. En période hivernale, la concentration peut être plus élevée dans leur ravage. 
Print
Repost

Commenter cet article