Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maison d’Évelyne est un Domaine champêtre en activité depuis 1993.					 Située sur un site enchanteur au pied duquel coule la rivière Salvail. 				       Nous vous y accueillons pour tout style de réception, dans un cadre champêtre, intime, romantique, simple et chic le tout emprunt d'une touche de magie. Il nous fera plaisir de vous recevoir dans ce superbe décor inattendu pour la région. 								Plus d'informations sur le site : www.maisondevelyne.ca

La Maison d'Évelyne au Jardin

La Maison d’Évelyne est un Domaine champêtre en activité depuis 1993. Située sur un site enchanteur au pied duquel coule la rivière Salvail. Nous vous y accueillons pour tout style de réception, dans un cadre champêtre, intime, romantique, simple et chic le tout emprunt d'une touche de magie. Il nous fera plaisir de vous recevoir dans ce superbe décor inattendu pour la région. Plus d'informations sur le site : www.maisondevelyne.ca

Enfin les Érables nous offrent leur précieuse eau

com

Bon et bien nous voici le 31 mars et enfin depuis hier "l'eau" commence à couler dans les chaudières. Un petit goutte à goutte tranquille mais maintenant certain, permettra demain de commencer la cure de printemps "d'eau" d'Érable si bonne pour le corps. Notre voisin qui est sur tubulure récolte depuis plusieurs jours mais cela n'avait rien de très violent, par contre aujourd'hui la récolte est enfin prometteuse.

Enfin les Érables nous offrent leur précieuse eau
Enfin les Érables nous offrent leur précieuse eau

Les merles chantent et quelques oies commencent à arriver, mais les lacs sont encore bien gelés. Peut-être faudrait il mettre la marmite à chauffer pour les aider....

Enfin les Érables nous offrent leur précieuse eau
Enfin les Érables nous offrent leur précieuse eau

Le printemps se décide enfin a essayer pousser l'hiver dehors. Une bonne couche de neige recouvre encore la forêt. A quand quelques verdures ? On commence à en rêver ... Promis je vous partage les 1eres téméraires. 

Print
Repost

Commenter cet article